Un batelier sauve un rapace des eaux à Scandola

Publié sur CORSE MATIN le: 13 mai 2021 à 14:15


Un sauvetage hors du commun s'est déroulé ce lundi après-midi près du CapoRosso.


À l'occasion de l'une des toutes premières sorties de la saison, l'équipage d'un bateau de la société Porto Linea a fort heureusement croisé la route d'un volatile chanceux.


Il n'est pas loin de 15 heures lorsque Dimitri Coignard, le capitaine, aperçoit un animal en perdition. Sans parvenir à l'identifier, il manœuvre afin de s'en approcher et constate qu'il s'agit d'une espèce d'oiseau habituée à d'autres territoires.


Après l'avoir sorti de l'eau et placé en sécurité à bord, l'homme contacte les services du Parc naturel régional de Corse pour leur faire part de la situation. Aussitôt, l'organisme indique les gestes à adopter en attendant l'arrivée d'une équipe dépêchée à la rencontre du bateau.


Sain et sauf, l'oiseau recouvrera la liberté quelques heures plus tard. "Nos services ont identifié l'animal comme un busard des roseaux. S'il n'est pas rare de croiser cette espèce de rapaces sur l'île, en terrain humide, marécageux, sa présence en mer est surprenante", témoignent les agents de Parc qui se réjouissent de la bonne coordination des usagers professionnels de la réserve naturelle et des agents du Parc.


"L'an dernier, nous avons généralisé l'utilisation d'un groupe WhatsApp dédié aux échanges entre nos services et les bateliers. Cette sympathique histoire montre que leur activité permet d'assurer une maîtrise optimale de la réserve, qu'ils ont un rôle essentiel à jouer dans la protection de la biodiversité des lieux", témoignent les agents basés à Porto. "C'est grâce à cette bonne coopération que le busard des roseaux a pu être sauvé. La réactivité de l'équipage et cette mise en réseau nous ont permis de rejoindre le bateau en 30 minutes."


Qui a dit que les bateliers font peu de cas de la biodiversité de la réserve naturelle ?