La bataille de Girolata

La bataille de Girolata est un combat naval qui opposa le 15 juin 1540 des navires génois et espagnols à des navires ottomans dans le golfe de Girolata, sur la côte ouest de la Corse, pendant la guerre entre Charles Quint, empereur du Saint-Empire romain, et le souverain ottoman, Soliman le Magnifique.



Un escadron chrétien de 21 galères dirigé par le génois Gianettino Doria et l'espagnol Berenguer de Requesens surprit un escadron ottoman de onze galères ancré à Girolata, dirigé par l'amiral ottoman Dragut, que le commandant de la Marine ottomane, Khayr ad-Din Barberousse avait envoyé faire des razzias sur la côte italienne après ses victoires dans la mer Adriatique l'année précédente. Comme les équipages des navires de guerre ottomans étaient à terre, occupés au partage du butin de leurs pillages récents, la flotte géno-espagnole les a facilement vaincus, capturant la totalité des onze galères et 1 200 prisonniers, dont Dragut, qui a été transporté à Gênes et mis, avec ses capitaines, à ramer dans les galères chrétiennes.




Khayr ad-Din Barberousse Dragut Gianettino Doria